Faux jumeaux ou frère et soeur qui jouent ensemble sans se bagarrer

Comment être plus zen avec mes enfants cette année?

Comment faire de cette nouvelle année, une année qui nous rapproche d’une plus belle relation avec nos multiples, où les rires et les câlins soient prédominants et non les cris, les crises et les disputes, entre nos enfants ou avec eux? Une année où nous trouvions un meilleur équilibre entre les différentes facettes de notre vie: famille, amis, vie personnelle, job…?

Vous connaissez sûrement cette citation de Paul Coelho: “Le bonheur n’est pas d’avoir ce que l’on désire, mais d’apprécier ce que l’on a“. Je trouve que c’est un excellent point de départ pour cette nouvelle année et pour nous rapprocher de ce que l’on a envie de vivre avec nos enfants.

Nous perdons beaucoup trop de temps à lutter contre ce qui nous agace, au lieu d’accepter la présence de ces désagréments et ainsi, utiliser notre énergie pour se concentrer sur ce que nous avons, ce que nous vivons, qui est déjà beau et agréable.

Revisiter notre attitude face à notre vie de parent

Une vie agréable n’est pas une vie sans aucun problème ou aucun désagrément, c’est d’abord une vie où nous arrivons à mettre notre attention et notre énergie sur ce qui fonctionne et sur ce qui nous fait du bien.

Ainsi, nous devenons naturellement enclins à répéter ce qui nous amène à vivre ces situations agréables: un jeu avec nos enfants, un câlin ou un “long bonne nuit” comme dirait mon fils, savourer la chance de boire son café encore chaud plutôt que de râler toutes les fois où il est froid…

Changer d’attitude ou de style éducatif: plus facile à dire qu’à faire!

Attention: je ne dis pas que c’est facile. C’est simple, mais ce n’est pas pour autant facile. C’est bien pour ça qu’il existe des consultantes en parentalité: notre travail ne consiste pas à faire disparaître d’un coup de baguette magique tous les problèmes d’éducation ou de relation difficile avec vos enfants, mais à vous aider à trouver les pistes qui sont déjà en vous, parfois bien cachées, et à travailler avec vous pour en faire des solutions.

En résumé, si vous souhaitez du changement dans la vie avec vos enfants, c’est possible et ça commence par vous-mêmes. C’est le vœu que je formule pour vous cette année: amorcer un changement personnel afin de rayonner et de “contaminer” positivement vos multiples!

Lire aussi: le jour où j’ai mordu mon fils

× Vous avez une question ?